Qui suis-je?

 

 

 

 

Qui suis-je?

Cette question m’a guidé depuis petite:

 

Je suis Cela! I Am That!

 

De se rappeler qui nous sommes m’a permis d’être enfin à la maison et d’arrêter toute quête. 

 

*

Je porte le nom de

Barbara Gabriela Senn,

 née en 1979 à St-Gall, Suisse alémanique.

J’ai eu un chemin de chercheuse de Vérité et de Liberté.

J’ai fait diverses formations :

CFC, Master of Arts,  Master pédagogique, Art-thérapeute, bio-energeticienne, guérisseuse, etc…

j’ai exercé différents métiers (enseignante au gymnase, à l’ école professionnelle et Walddorf, employé de commerce, ferme et alpage, médium, guérisseuse, thérapeute, enseignante spirituelle .. .

bref

j’ai appris beaucoup beaucoup de théories, de pratiques et des outils…

 

Mais j’avais toujours si soif de Vérité – de quelque choses que je pressentais

 

Le long de mon chemin, mon Coeur me l’a soufflé maintes fois, j’ai enfin pris le temps de oser m’arrêter et de l’écouter pleinement: Son message était d’une simplicité totale:  Arrête  – Ouvre – abandonne-toi.

 

C’est ce que j’ai fait pour la naissance de mon fils et cela m’a permis de vivre lors de la naissance un Vide, une Paix, difficilement à mettre en mot .

 

J’ai prié de tout mon coeur pour rencontrer un enseignant qui me montre comment retourner dans ce RIEN que j’ai expérimenté. 

 

J’ai senti que je devais lâcher tout à quoi je croyais – même de vouloir connaître 

 

J’ai été guidé par la Vie à rencontrer les enseignements d’un élève à Ramana Maharshi qui se nomme Papaji, ainsi que son élève Gangaji.  

 

Leur Présence et enseignement m’ont profondément touché – et m’ont permis de revenir à la maison. Grâce à eux j’ai pu reconnaître qui Je Suis. 

 

Au moment où j’ai tout lâché, je me suis ouverte  – la Vérité s’est dévoilé et elle continue à se dévoiler encore et encore…

 

Et un Amour est surgie, que je n’ai jamais imaginé tel – c’est si surprenant.

 

Ainsi c’est à mon tour de vous accompagner à découvrir ce mystère 

….


et la Vie continue de m’amener des vagues et des vagues comme tout le monde –  mais elles n’ont plus d’importance